République de Guinée

Accueil > L’organisation > Sélection des sites > Identification des sites

Identification des sites

L’identification d’un besoin ne constitue pas un droit à bénéficier d’une adduction d’eau : la phase d’identification du programme aura pour objectif de contrôler et valider l’éligibilité des sites présélectionnés à bénéficier des investissements sollicités.

Eligibilité des communes

La commune étant appelée à jouer un rôle central dans l’organisation et le suivi de la gestion du SPE  , le premier contrôle vise à s’assurer de sa capacité à remplir cette mission.

La mise en œuvre du service public de l’eau n’est pas dépendante de l’existence d’une adduction d’eau. Son organisation préalable par la commune, et son suivi, dans tout gros village pouvant potentiellement bénéficier d’une est une condition à un investissement qui visera l’amélioration de ce service.

La Commune doit promouvoir dans tout village de plus de 1 000 habitants :

  • La mise en place d’une UGSPE   intégrant la gestion de l’ensemble des points d’eau modernes existants ;
  • La signature avec l’UGSPE d’un contrat de délégation de gestion du service de l’eau qui marque la reconnaissance par celle-ci de la propriété de la Commune sur toute installation de distribution d’eau potable ;
  • L’application sur tout point de distribution de la vente de l’eau au volume ;
  • L’ouverture d’un compte d’épargne à double signature et définition d’objectifs mensuels d’épargne proportionnels au nombre de PMH   existantes.

Elle doit par ailleurs :

  • Inscrire dans le budget communautaire les moyens nécessaires au secrétaire général pour assurer le suivi mensuel de l’état des installations, de leur gestion et de la réalisation des objectifs d’épargne ;
  • Prendre toute mesure corrective nécessaire en cas de dysfonctionnement dans la gestion du SPE, notamment exiger le remplacement d’un ou plusieurs responsables de l’UGSPE ou de l’exploitant.

Eligibilité des villages

Les critères d’éligibilité pour l’accès d’un village à un réseau d’adduction d’eau sont les suivants :

  • La population actuelle est au moins égale à 1000 habitants et on n’estime qu’elle ne dépassera 10.000 habitants au cours des 10 années à venir ;
  • La vente de l’eau au volume est effective sur les PMH existantes ;
  • Il existe une Unité de Gestion du Service Public de l’Eau (UGSPE) dont l’organisation et le fonctionnement sont conformes aux statuts en Annexe 6, et qui a en charge de la gestion de l’ensemble des points d’eau modernes du village ;
  • L’UGSPE dispose d’un compte d’épargne à double signature régulièrement approvisionné ; des objectifs d’épargne sont fixés, ils reflètent de façon réaliste l’activité au niveau des points de distribution et sont atteints.

Les activités d’animation en vue de l’implantation d’un réseau d’adduction d’eau ne sont initiées que dans les villages remplissant ces critères.