République de Guinée

Accueil > L’organisation > Les acteurs et leurs responsabilités > Les autorités de contrôle

Les autorités de contrôle

La tutelle administrative sur les communes est exercée au niveau préfectoral par les secrétaires généraux chargés des collectivités décentralisées (SGCD), assistés d’un COC   (Chargé de l’Organisation des Collectivités) et d’un DMR (Directeur des Microréalisations).

Le sous-préfet est l’autorité qui arbitre les conflits qui peuvent surgir entre les acteurs au niveau local du service public de l’eau (Commune, UGSPE  , Exploitants).

Les Communes doivent leur adresser un rapport semestriel rendant compte de l’état de la décentralisation, y compris l’état du service public de l’eau, sur la base d’un canevas prédéfini. L’absence de rapport aux échéances peut être sanctionnée par la suspension des primes de responsabilité accordées notamment aux secrétaires généraux et maires.
C’est au niveau régional que la tutelle technique des Communes (exercée par le SNAPE en ce qui concerne le SPE  ) établit la relation avec leur tutelle administrative, à travers le SERACCO   (Service National d’Assistance aux Coopératives et Coordination des ONG).